facebook twitter instagram youtube RSS

À la découverte de la campagne pittoresque de Nara

Magazine

ReleaseAugust 29, 2019

Auteur : J. L. de Belgique

Avez-vous déjà entendu parler du district de Yoshino ? Moi non plus… Du moins jusqu’en juillet dernier, lorsque j’ai eu la chance de visiter cet endroit. Situé dans la partie sud de la préfecture de Nara, cette zone rurale est nichée entre des montagnes escarpées couvertes de pins. On y trouve une nature riche, des sources thermales, et des paysages magnifiques. Laissez-moi vous raconter mon expérience à Yoshino !

Jour 1

Il faut environ une heure et demie en train pour rejoindre le district de Yoshino depuis Nara ou Osaka. En chemin, vous pouvez observer le paysage se transformer petit à petit, passant de zones urbaines denses à des plaines couvertes de rizières, et finalement des paysages montagneux. À mon arrivée à la gare de Shimoichiguchi sur la ligne Kintetsu, j’ai été accueilli par Nami, propriétaire de la maison d’hôtes Apricot, l’une des trois maisons d’hôtes du bourg de Shimoichi. Après une halte au onsen local, nous avons roulé une quinzaine de minutes pour rejoindre la maison d’hôtes. Quel plaisir de passer une nuit au calme à la campagne !

ゲストハウスからの夕景Couché de soleil depuis la maison d’hôtes Apricot

Jour 2

Le lendemain matin, nous sommes allés au centre communautaire pour rencontrer les membres du club de kimono de Shimoichi « Wa-no-Circle Kirakira ». Ce club a été créé il y a 5 ans pour promouvoir les vêtements traditionnels japonais et favoriser les liens entre les membres de la communauté. Aujourd’hui, les membres du club ont accepté de m’habiller avec un yukata (kimono d’été) et un hakama (pantalon large plissé). J’ai vraiment aimé la façon dont le hakama permet de bouger librement. Nous avons même fait une petite cérémonie du thé. Ce fut vraiment expérience enrichissante !

和のサークル着楽喜楽Cérémonie du thé au club « Wa-no-Circle Kirakira »

Dans l’après-midi, nous nous sommes rendus au village de Tenkawa pour visiter la grotte de calcaire de Goyomatsu. Explorer les grottes donne une sensation excitante d’aventure. Grâce aux illuminations colorées, c’est également un endroit idéal pour prendre des photos pour votre compte Instagram.

五代松鍾乳洞Illuminations à la grotte de calcaire de Goyomatsu

Nous avons ensuite visité le centre du village. Tenkawa est célèbre pour ses sources thermales et la rue principale est bordée de ryokan (auberges japonaises traditionnelles). La nuit, les lanternes de la rue s’illuminent et vous transportent dans un cadre féérique qui rappelle le célèbre film d’animation de Hayao Miyazaki « Le Voyage de Chihiro ». Après un passage dans l’un des onsen publics, nous sommes retournés à la maison d’hôtes pour une bonne nuit de repos.

天川村La rue principale rétro de Tenkawa

Jour 3

La deuxième journée a débuté par une visite de Kobo Kien, une usine de waribashi (baguettes jetables). Yoshino est célèbre pour ses cèdres de qualité supérieure. La partie centrale du tronc est utilisée pour les matériaux de construction, tandis que la partie extérieure est utilisée pour la fabrication de baguettes. De plus, les baguettes sont séchées naturellement sans aucun produit chimique. Un produit local sain et écologique !

工房きえんÀ l’intérieur d’une fabrique de baguettes

Après l’usine de waribashi, nous nous sommes dirigés vers le mont Yoshino, la plus belle montagne du Japon pendant la saison des fleurs de cerisier grâce à ses milliers de sakura. Le mont Yoshino abrite également le Kimpusen-ji, temple principal d’une branche du shugendo, religion des ascètes de montagne. Le bâtiment principal « Zaodo » est l’une des plus grandes structures en bois du Japon. Il abrite d’impressionnantes statues bouddhistes. Tout dans cet endroit vous invite à la contemplation et à la méditation.

吉野山金峯山寺Bâtiment principal du temple Kimpusen-ji sur le mont Yoshino

Après ce plein spirituel, il est l’heure de remplir nos ventres ! Les confiseries au kudzu à base d’amidon de racine sont à essayer absolument. Si vous réservez chez Nakai Shunpudo, vous pouvez essayer le kuzukiri, nouilles sucrées dont la « date » d’expiration est de seulement 10 minutes. Un dessert vraiment unique que vous ne pouvez goûter si vous vous rendez au mont Yoshino.

中井春風堂Kuzukiri avec poudre de soja et sirop de sucre noir

中井春風堂Dégustation de kuzukiri tout en admirant la vue depuis le mont Yoshino

Pour ma dernière expérience au cours de ce voyage, j’ai visité Fukunishi Washi Honpo, un atelier de papier japonais washi. Dans son atelier situé dans un cadre magnifique le long de la rivière Yoshino, la famille Fukunishi perpétue une tradition remontant au IXe siècle. Si vous ne craignez pas de vous mouiller les mains, vous pouvez même vous essayer à la fabrication de papier japonais.
Tremper ses mains dans le mélange d’eau et de fibres donne une sensation étrange mais aussi rafraîchissante étant donné la chaleur estivale. Même si c’était plus difficile que ce à quoi je m’attendais, j’ai vraiment aimé personnaliser les feuilles de papier avec de petits papiers couleur. La fabrication de papier japonais est vraiment quelque chose à essayer pendant votre séjour au Japon ! Si vous le souhaitez, vous pouvez également acheter différentes sortes de papier japonais washi en souvenir.

福西和紙本舗Dernière étape, le tri des feuilles de papier

Yoshino est un endroit vraiment magnifique, qui offre une grande variété d’activités et de sites touristiques. Il est également facile d’y accéder depuis Nara ou Osaka. Si vous recherchez une expérience authentique lors de votre voyage au Japon, pourquoi ne pas y passer quelques jours ?

 

Les informations ci-dessus datent de juillet 2019.