facebook twitter instagram youtube RSS

Cinq endroits pittoresques à Hokkaido pour profiter des feuillages colorés d’automne

Voyage

ReleaseSeptember 25, 2021

Hokkaido est connu comme la préfecture du Japon où l’automne arrive le plus tôt chaque année. Il n’est donc pas surprenant que cette région regorge de magnifiques paysages naturels difficiles à trouver sur l’île principale. Nous avons sélectionné pour vous cinq endroits à Hokkaido où vous pourrez admirer la beauté des feuillages d’automne.

writerSaori Nakamura

e vis à Sapporo, sur l’île de Hokkaido. J’adore aller au restaurant. Je suis particulièrement attirée par les cafés à l’ambiance rétro et les bâtiments historiques.


1. Le parc national de Daisetsuzan

Le parc national de Daisetsuzan Hokkaido
Le parc national de Daisetsuzan Hokkaido
De tous les endroits du Japon, c’est au parc national de Daisetsuzan que l’automne arrive le plus tôt. Cela signifie que vous serez également en mesure d’y admirer les feuillages d’automne en premier. Situé au centre d’Hokkaido, Daisetsuzan n’est pas le nom d’une montagne, mais plutôt de la plus haute chaîne de montagnes volcaniques de la préfecture. (Les sommets les plus connus sont le mont Asahi, le mont Kuro et le mont Aka.)
Le mont Asahi, le plus haut sommet de Daisetsuzan, est accessible en téléphérique. La vue panoramique depuis le sommet est tout simplement époustouflante. Les sorbiers les érables du Japon, les vignes et les bouleaux y prospèrent, et pendant un mois les feuilles rougeoyantes s’étendent progressivement du sommet au pied des différentes montagnes.




2. Les gorges de Sounkyo

Les gorges de Sounkyo Hokkaido
Les gorges de Sounkyo Hokkaido
Sounkyo est situé sur le côté nord de la chaîne de montagnes volcanique Daisetsuzan. Son point culminant est Ginsendai, un site touristique populaire accessible en voiture. Vous ne pourrez plus quitter des yeux le panorama de montagnes et de feuillages d’automne qui se déploie à 1 500 mètres d’altitude.
La région abrite également les chutes de Ryusei et de Ginga, deux chutes d’eau classées parmi les « 100 plus belles chutes d’eau du Japon ». Une montée de 20 minutes sur un sentier donnant sur les chutes vous mènera également à Sobakudai, un pont d’observation d’où vous pourrez admirer les deux chutes d’eau en même temps.




3. Le lac Shuparo

Le lac Shuparo Hokkaido
Le lac Shuparo Hokkaido
Le lac Shuparo est un lac artificiel qui s’est formé lors de la construction du barrage d’Oyubari. Il a été désigné, avec le pont Sangen qui enjambe le lac, comme l’un des biens culturels de la ville de Yubari. Le pont revêt une apparence différente selon l’endroit d’où on l’observe, et la juxtaposition du pont et du paysage naturel en arrière-plan est étonnante. L’harmonie entre la nature et cette structure artificielle vous permet de ressentir en même temps la grandeur de la nature et les merveilles des techniques de pointe. C’est un endroit à visiter absolument en automne, lorsque les arbres se reflètent magnifiquement sur la surface du lac.




4. La cascade de Chidorigataki dans le parc Takinoue

Chidoriga-taki Falls in Takinoue Park
Chidoriga-taki Falls in Takinoue Park
Également connue sous le nom de cascade de Yubari, la cascade de Chidoriga-taki dans la ville de Yubari est un groupe de grandes et de petites cascades qui créent ensemble une large cascade. La vue sur la cascade et les feuillages d’automne depuis le pont Chidori est impressionnante.
On dit que les Ainus ont habité cette région depuis des temps très anciens. La région est également connue sous le nom de Kamuikotan, littéralement « la demeure des dieux ».




5. Le lac Notoro

Le lac Notoro
Le lac Notoro
Face à la mer d’Okhotsk se trouve le lac Notoro, où des salicornes d’Europe de couleur pourpre poussent dans les marais qui bordent le lac. La vue créée par les salicornes de couleur rouge vif sous un ciel bleu clair est saisissante. Il y a une promenade qui vous permet de marcher à mi-chemin dans les salicornes qui s’étendent sur les marais. Généralement, il faut lever les yeux pour admirer les feuillages d’automne, mais ce lac — surnommé le « Tapis rouge » — propose une expérience différente, où les couleurs d’automne recouvrent la surface de l’eau. Une atmosphère enchanteresse au milieu de l’immensité du lac !


Conclusion

Au Japon, l’automne est connu pour être la saison de la gastronomie et des arts, mais les paysages naturels qu’il apporte sont sans égal. Hokkaido est un trésor de panoramas à couper le souffle, que l’on dit être à l’origine de l’amour que les habitants d’Hokkaido portent à la nature depuis les temps anciens. Des montagnes aux lacs, la nature luxuriante est envoûtante et offre des paysages que l’on trouve rarement sur l’île principale. Lors de votre séjour à Hokkaido, ne manquez pas d’admirer les paysages naturels si bien préservés par la population locale.


*Les informations ci-dessus datent de septembre 2021.



[ Autres articles conseillés ]

Les grands espaces du Nord ! Le cyclisme à Hokkaido
Les grands espaces du Nord ! Le cyclisme à Hokkaido

Cinq endroits parfaits pour admirer les cerisiers en fleurs à Hokkaido !
Goryokaku